Perte d'écrits aux portes du Morvan.

Dans la maison prêtée par un ami sont passées quelques personnes du village.

Une porte ouverte sans réelle indication, chacune et chacun avaient apporté quelques écrits intimes.

Secret partagé, les mots recopiés sont pris en onze bâtons de plâtre déposés ensemble en un lieu de la forêt.