_ Une nuit ...





_ Une nuit, eine Nacht _



Plusieurs lettres reposent sur le lit, adressées au locataire de la Chambre 24, Hôtel de la Poste, Forbach. C'était avec Castel Coucou.
Tout est resté clos un long moment, puis sont arrivées quatre adolescentes qui ont tout décacheté, lu, replacé ... Hors deux courriers, élégance.

Pas un mot dit, les regards suffirent ... Arpenter les couloirs. Recommencer ailleurs, autre part.









Un jour, perdre davantage.






_ Bacs de thé _ 2018.





Le thé affleure, puis s’évapore doucement, cela dépend du lieu, de la lumière, du temps.

Nouvelle déclinaison d'un geste qui me suit.

Au fond de chaque volume repose un parallélépipède de plâtre, mémoire d'architecture qui se découvre lentement. Ces formes seront fragiles d'une dentelle de thé qui les habille.

Tenter de les conserver... ?