Pétales de pavots













La feuille de pavot se tord, se plisse, tant de contraintes douces l'amènent en des territoires de formes organiques dont il ne restera rien, empreintes traces sur papier, le souvenir perdu de ce qui fut, des jours de soleil emplis d'abeilles. Une vitre dépolie marque une frontière invisible, et fait de moi le voyeur de mon propre reflet.

Plusieurs pétales se lient en une corolle, instants photographiques, éphémère séduction, ' pour plaire à ton dieu tu danses encore '.

La toujours même chose, seule la forme varie, aller.





















Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.pyfreund.net/blog/index.php?trackback/446

Haut de page