(2)

Arianne M.

      ''Et je crois, moi, que ton inquiétude est une insurrection.'' A.M.        

Thomas Bernhard, Corrections

      Continuellement nous corrigeons et nous nous corrigeons nous-mêmes sans le moindre ménagement parce qu'à chaque instant, nous apercevons que ce que nous avons accompli (écrit, fait, pensé) a été faux, que nous avons agi faussement en ayant agi avec fausseté, que tout jusqu'à ce moment présent  […]

Lire la suite

Haut de page