Mots lus

Emmanuel Daull _ Nos besoins d'attachement

        à trop faire le tour de quelque chose, de vouloir en préciser la nature, réussit-on à s'en écarter __ vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe dans vos tentatives d'éloignement, quittez-vous les choses, ou bien sont-ce elles qui vous quittent __ mes efforts de détachement se terminent  […]

Lire la suite

Guy Viarre

      je dis que parler ce n'est pas tout confondre. ni donner audience à inertie mauvaise. on n'enjambe pas des vautours et nos charognes sont plus générales et plus claires qui n'invectivent pas. ' Le livre des parois ' _ Guy Viarre _ Grèges éditions _        

Alain Hobé _ Etoiles ennemies

      ... " Il se retrouve le dos contre le fond froid de la cour, les yeux en l'air, tout entier en morceaux à se perdre en pensées inutiles maintenant qu'il s'évanouit, que ses pensées rencontrent ce qu'elles ne sont plus, maintenant qu'il part par petits bouts, débris que le vent pousse dans  […]

Lire la suite

Gestation

      GESTATION Au sens figuré, période pendant laquelle un artiste, un écrivain travaille à une œuvre en cours; c'est aussi l'état de l’œuvre pendant cette période. Pour l'auteur, la gestation est un état très particulier, de travail, mais aussi de préoccupation et même de hantise jusque dans la  […]

Lire la suite

Tout ce blanc et ce gris

      _ Ça poisse sévère. On ne voit même pas le bout de son bras. On marche dans le vide. C'est pas nouveau. Mais c'est humide. Et ça tord un peu les boyaux. On s'habitue. Comme d'habitude. Comme d'habiter dans du fromage. Ou d'explorer le cul d'un nuage. On s'habitue. C'est pas le problème. Tout  […]

Lire la suite

Hâte toi

          Tu es pressé d’écrire Comme si tu étais en retard sur la vie. S’il en est ainsi fais cortège à tes sources Hâte-toi. Hâte-toi de transmettre Ta part de merveilleux de rébellion de bienfaisance. Effectivement tu es en retard sur la vie La vie inexprimable La seule en fin de compte à  […]

Lire la suite

L'arrière-pays

      J'ai souvent éprouvé un sentiment d'inquiétude à des carrefours. Il me semble dans ces moments qu'en ce lieu ou presque là, à deux pas sur la voie que je n'ai pas prise et dont déjà je m'éloigne, oui, c'est là que s'ouvrait un pays d'essence plus haute où j'aurais pu aller vivre et que  […]

Lire la suite

Tatiana Trouvé

      ' That presence, or rather, that belief in the presence of spirits or ghosts was si important that I found myself imagining the opposite, that perhaps my family and I were ghosts and that we were living in a parallel dimension where the jinns were the true, habitants of a new continent. Many  […]

Lire la suite

Icônes sacrées.

      Des Icônes sacrées. … Le modèle et l'image appartiennent à la catégorie des phénomènes liés, tout comme le double et le moitié. Car le modèle implique toujours l'image de cela même dont il est le modèle, le double implique toujours la moitié par rapport auquel on le désigne comme double. Sans  […]

Lire la suite

Louis I. Kahn

      ' ... Quand on creuse assez profond dans le domaine non pas des choses que l'on fait, mais simplement de la pensée de ce qu'on veut faire, alors tous les domaines d'expressions se présentent. Pour moi, quand je vois un plan, c'est comme si c'était une symphonie, un royaume d'espaces dans la  […]

Lire la suite

Scrupule

      Scrupulus : diminutif (de scrupus : pierre pointue, roche) qui désigne par son étymologie bien ancienne, une petite pierre, pointue, qui provoque un moment d'hésitation, de doute, d'empêchement. Une petite pierre qui, malgré sa petitesse, nous pose, à compter de ce moment, un problème, qui  […]

Lire la suite

.

      ' ... Quand on commence à ignorer le rapport des choses entre elles et des choses avec la nature, au titre des villes, des constructions, de l'installation toujours plus puissante de l'homme sur la planète, alors il faut s'attendre à bien des désastres qui d'ailleurs ont déjà commencé. On a  […]

Lire la suite

Thomas Bernhard, Corrections

      Continuellement nous corrigeons et nous nous corrigeons nous-mêmes sans le moindre ménagement parce qu'à chaque instant, nous apercevons que ce que nous avons accompli (écrit, fait, pensé) a été faux, que nous avons agi faussement en ayant agi avec fausseté, que tout jusqu'à ce moment présent  […]

Lire la suite

Lee Ufan _ Un art de la rencontre

      Entre deux personnes, qu’elles soient amantes ou non, la communication se fait moins par les mots que par les résonances physiques mutuelles ; ainsi le dialogue peut-il avoir parfois la densité du secret. Un échange de mots dénué de résonance physique et de mystère ne saurait être considéré  […]

Lire la suite

Guy Viarre

      '' On n'a pas encore gazé mon terrier. On veut croire que c'est encore un homme qui vit là parce que c'est un homme qu'on y a vu entrer.'' _ Descriptions du petit _ Guy Viarre _ Éditions Fissile.        

Tony Smith _ Une nuit sombre.

      ' C'était une nuit sombre et il n'y avait pas d'éclairage ni de signalisation sur les côtés de la chaussée, ni de lignes blanches, ni de glissières de sécurité, ni quoi que ce soit, rien que l'asphalte qui traversait un paysage de plaines entouré de collines au loin, mais ponctué par des  […]

Lire la suite

William Burroughs _ [Le temps des assassins]

      Quittez votre table de travail et entrez dans les musées, les bibliothèques, les monuments, les salles de concert, les librairies, les studios d'enregistrement et de cinéma du monde entier. Tout appartient au Voleur inspiré et sacré - tous les artistes de l'histoire, des peintres des cavernes  […]

Lire la suite

Haut de page