rien n'efface le peu qui reste




Mise en place dans la vitrine DDV _ Arras













RIEN N'EFFACE LE PEU QUI RESTE



Vitrine MDV _ 46 rue Baudimont _ ARRAS




A hauteur de regard d'enfants, lecture immobile d'un paysage perdu.











Demeure une suite d'arrondis incurvés qui se dessinent grisâtres. Avoir opté pour l'ordre. Lente avancée du chaos sur sable noir, poussière de crassier sur lesquels rien ne pousse. Y avoir rêvé un pommier, laminé. Le rouge dit un horizon montagne perdu. La zone c'était rouge. L'obscurité gagne, le rouge s'impose. Au sol empreint de noir passé quelques bleus s'éteignent.
Tu sais, on s'en fiche de ta petite mémoire, tu peux nommer Bessemer dont seuls se souviennent les anciens, le ciel noir brûlé incandescent un instant, on s'en fiche.
Moi j'aime bien dit-elle
Quelque chose de l'infernal ...
Le reste appartient au silence partagé, allez viens, on s'en va, chercher un regard, s'éteint.












Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page