Errances







C'est presque une habitude, tenir en paume un pétale, un morceau de métal, l'un pris dans une gangue de plâtre, l'autre pour marquer la main que l'attention se déplace des mots et des regards en cours, serrer.







'' petite pièce de métal trouvée au sol serrée longtemps dans la paume jusqu’à l’absorber qu’enfin se taise _ pas même finie la maladresse que la retourner contre soi jusqu’à douleur physique''




Ce n'est que gangue enserrant quelque chose à ne pas perdre tout en l'effaçant pour partie.











Tout extérieur entouré d'un autre extérieur devient un intérieur aussi indubitablement qu'un intérieur qui admet un intérieur se change en extérieur. Agota Kristof 'C'est égal'



Quelquefois, cela s'aligne en des équilibres précaires, le nombre rassurerait le collect (ionn) eur, ou une prise de main suffirait, une geste perdu, un geste offert, un échange. Et se perd.












Chercher une cohérence dans une suite de gestes, les mots peuvent être ce lien, un fil tenu, et souvent cette baie vitrée dessine un réel.
















Photographies venues d'un atelier au Collège Gérome à Vesoul, d'une Empreinte échangée à Québec, d'une remise en état au Musée de Besançon, et d'un catalogue de Christopher Wilmarth, artiste américain suicidé en 1987.








Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.pyfreund.net/blog/index.php?trackback/445

Haut de page