_

















''Beaucoup des gestes de Pierre-Yves Freund gravitent autour de la petitesse, du peu, de la trace, du témoignage qu'on en retient. Empreintes de délicatesse, ces pièces sont formées de la main.
Ici l'idée du geste porté est fondamentale. Le geste est celui de contenir le plâtre dans les paumes enserrant un pétale de pavot, couleur chair. A l'image du désert et de la lenteur géologique, il fossilise à sa façon le règne végétal, geste qu'il parsème parfois dans la nature comme ceux formés par le temps.''





Ce texte est une relecture d'une fiche établie lors d'une exposition. Tous les regards amis partagés se sont ensuite perdus, dilués. Poussière de silence.
















21 grammes

L'histoire du chardonneret pesant vingt et un grammes Patrick Wateau en Docimasie Le poids de l'âme Je connais l'histoire depuis mon adolescence. L'ai-je lue ? L'ai-je entendue ? Je ne m'en souviens plus. Un savant voulut un jour connaître le poids d'une âme. Il pesa un moribond à la dernière  […]

Lire la suite

Don't call me worthy Guy Viarre

J'ai décidé que je ne poserai pas de questions, mais les gens parlent. Et si votre physionomie est fermée comme on ne veut pas entendre d'avantage ils le voient. Et nous chargent. Parce que d'écouter nous déduisons. Que nous avons le beau rôle du mutique qui s'en dit des choses. Et parce que notre  […]

Lire la suite

Scrupule

Scrupulus : diminutif (de scrupus : pierre pointue, roche) qui désigne par son étymologie bien ancienne, une petite pierre, pointue, qui provoque un moment d'hésitation, de doute, d'empêchement. Une petite pierre qui, malgré sa petitesse, nous pose, à compter de ce moment, un problème, qui nous  […]

Lire la suite

Il y eut ...

1990 peut-être, j'avais vraisemblablement un compte à régler avec la peau, ma peau. J'ai placé quelques feuilles de basane sur un socle en plâtre, ai fixé sur elle une broche halogène, 500 watts ... Cela brûlait, une fumée âcre envahissait l'espace, repoussait les possibles rares spectateurs, la  […]

Lire la suite

emblave de l'obscur

L'image est noire, incise lumière en espace sombre. Lieux de passage, instant de calme. En Comment dire, de Caroline Sagot Duvauroux, ces mots offerts ' Emblave d'obscur'  […]

Lire la suite

un jardin à Salmaise

Tu as creusé un trou dans le sol, intrusion faite de coups de pioche, introduit des parois de métal qui ouvrent le regard sur la terre, fond de terre nue. Une plaque de verre recouvre la blessure, la referme, l'homme marche là, s'accroupit, regarde, domine, cela résiste. Image réfléchie. Des  […]

Lire la suite

un déterminé

''Étoiles dans la mare Encore cette averse d’hiver Qui brouille l’eau'' (Sora, 1648-1710) Haïku adressé par Monsieur Vogelweith R. K. Un déterminé dans le jardin de La Gare _ Esox Lucius _ 2020 Photographies Fanny Wyzlan. Image du tableau devenu flou et qui se recomposera ensuite lentement.  […]

Lire la suite

penser

Je vais croiser mes mots à ses silences, comme nous le faisons depuis longtemps. Et ses œuvres, ses puzzles, je ne sais pas comment on peut dire, sont de celles qui suggèrent le plus pour moi l'écriture. Peut être justement par la densité du silence, qui chez Pierre-Yves est toujours autour du  […]

Lire la suite

un déterminé [ III ]

Un déterminé III _ Cadre de métal placé en terre, recouvert d'une plaque de verre. 90 x 90 x 60 cm, troisième (et dernière ... ? ) déclinaison d'un geste né avec le soutien de la DRAC Franche Comté. Jardin de La Gare, Lieu d'art, Esox Lucius, Saint Maurice les Châteauneuf. Boîte noire, la terre  […]

Lire la suite

poussière blanche sur noir _ II _

Poussière blanche sur noir (II) L’œuvre de Pierre-Yves Freund produit, entre résistance des matériaux et sensation de mutabilité, une impression d’ailleurs, telle une entaille dans l’ordre de la réalité. Cette nouvelle édition de « Poussière blanche sur noir » est conçue comme un prolongement de  […]

Lire la suite

Michel Anseaume

mort de Michel Anseaume On les a déjà eus, dit il avec sa trogne de bakounine & de gamin pas pris : on les aura. Lis ça : un livre par jour, une page au hasard : on na va pas les laisser fabriquer notre mort, on ne va pas les laisser asphyxier le sens & et s'en tirer comme cela : faut  […]

Lire la suite

habitude

Bonjour, Veuillez trouver ci-joint un aperçu de mon travail artistique, en vue d'une éventuelle collaboration. Salutations ... Je vous remercie pour l'envoi de votre dossier. Votre travail n'entre pas vraiment dans le champ de mes préoccupations, ce qui ne retire rien à sa valeur. Au hasard  […]

Lire la suite

Haut de page